Les plus beaux lieux où écrire à Québec

Chaque jour, je passe de nombreuses heures à écrire. Or, écrire à tous les jours et ce pendant des périodes de temps prolongées peut devenir fatiguant et l’inspiration peut se faire rare.

Plusieurs habitudes, techniques et outils aident à garder un bon niveau de créativité, d’efficacité et d’enthousiasme par rapport à l’écriture. Des logiciels permettent d’écrire sans distractions. Une planification méticuleuse aide à éviter le bloc de la page blanche. J’ai déjà partagé 3 habitudes gagnantes pour écrire souvent et efficacement.

Pour ma part, changer de lieu de travail m’est d’une grande utilité. Cela me donne un sentiment de nouveauté  et me redonne de l’énergie. Par ailleurs, certains lieux rendent le travail plus agréable et plus confortable. Travailler dans un café ou un salon de thé me plaît particulièrement, mais ces lieux sont parfois bruyants et les fréquenter régulièrement draine mon porte-feuille.

Voici donc une liste de 4 endroits où il fait bon écrire à Québec (gratuitement et dans la tranquilité) :


Bibliothèque Monique-Corriveau

Cette grande bibliothèque se trouve dans une ancienne église. Les abonnés y ont accès à Internet sans-fil, et ses heures d’ouverture sont pratiques (entre 10h00 et 17h00 ou 21h00, selon les jours de la semaine). On y trouve un coin café et les locaux sont récents.

Inauguration de la bibliothèque Monique-Corriveau


La bibliothèque de l’Assemblée Nationale

Peu d’entre nous penseraient à l’Assemblée nationale comme lieu de travail. Pourtant, le public a accès à la bibliothèque de 8 h 30 à 16 h 30 tous les jours de l’année. Il est possible de réserver pour une visite guidée, de profiter de services d’orientation et de soutien à la recherche et l’Internet sans-fil. Bien entendu, travailler dans ce lieu s’avère particulièrement utile pour consulter des documents gouvernementaux canadiens et québécois, des journaux, des périodiques et des dossiers de presse.

Bibliothèque de l'Assemblée nationale

 

Bibliothèque Saint-Jean Baptiste

Située sur la rue Saint-Jean dans l’ancienne église anglicane St-Matthew, cette bibliothèque offre l’Internet sans fil aux abonnés et est ouverte en après-midi toute la semaine et le vendredi à partir de 10h00. Il s’agit d’un lieu magnifique et le cimetière, devenu un parc, est un lieu approprié pour la lecture.  De nombreuses tables de travail munies de lampes et de prises de courant sont disponibles. Notez toutefois qu’il y fait parfois un peu chaud l’été!

Bibliothèque Saint-Jean Baptiste

La Maison de la littérature

Ce n’est que très récemment que j’ai découvert l’endroit merveilleux qu’est la Maison de la littérature. C’est maintenant mon lieu de travail favori! On y retrouve une exposition permanente sur la littérature québécoise, un salon de quiétude et plusieurs salles et sections de travail. La lumière qui baigne cet endroit est impressionnante et énergisante.  Il est permis de boire et de manger dans les salles de travail, alors apportez votre collation!

Maison de la littérature, Québec

 

Je suis curieuse, quels sont les lieux où vous aimez écrire à Québec?

Les images proviennent du site de la bibliothèque de Québec et du site de la Maison de la littérature.

Photo Coffee Shop Study par Mark Grapengater sur Flickr.

3 habitudes gagnantes pour écrire

En tant que chercheuse et blogueuse, je passe une grande partie de mon temps à écrire.

Écrire, corriger, relire, éditer, couper, préciser, traduire, préciser et recommencer.

Or, pour écrire un texte de qualité dans des délais raisonnables et ce en dépit d’un emploi du temps chargé, j’ai développé des habitudes gagnantes que je souhaite partager avec vous. Elles m’ont été d’un grand secours pendant la rédaction de certaines séries publiées sur The Geek Anthropologist, notamment Anthropology in Outerspace. Cette série, produite sous la forme d’un échange spontanée entre deux collègues et moi sur le thème des représentations des anthropologues dans la science-fiction, m’imposait de produire des textes longs et détaillés dans des délais très rapides.

Je suis certaine que plusieurs étudiants à la maîtrise ou au doctorat qui vivent des difficultés par rapport à l’écriture de leur mémoire ou de leur thèse trouveront aussi dans ces habitudes gagnantes des solutions extraordinaires pour faire avancer leur projet d’écriture. Elles m’ont en effet permis de rédiger mon mémoire de maîtrise malgré un épuisement profond. Les voici!

1. Réserver du temps chaque jour

Peu importe l’agenda du jour, le temps qu’il fait ou que l’apocalypse soit imminente, il faut se réserver du temps pour écrire chaque jour. On oublie bien entendu la fin de semaine : il faut être reposé pour être productif. Donc, 5 jours par semaine, on garde la période de temps de notre choix, idéalement au moment de la journée pendant lequel notre productivité est maximale, et on ne fait qu’écrire. Qu’il s’agisse de 30 minutes ou de 3 heures, ce temps nous permettra d’avancer à un rythme constant.

2. Prendre des pauses

Après plusieurs heures de travail ininterrompu, je suis fatiguée, déshydratée, ankylosée et moins productive. De plus, rester assis trop longtemps a des effets désastreux sur notre santé. C’est pourquoi il est important de prendre des pauses fréquentes pour se rafraîchir les idées, bouger, s’hydrater, manger, etc. La méthode Pomodoro est particulièrement utile pour diviser les périodes de travail et les pauses.

3. Tais-toi et écris!

Dès que j’ai commencé à participer à des rencontres de travail sous le format Shut up and Write!, ma productivité a fait un bond impressionnant. Ces rencontres permettent de réserver des moments pour écrire, que ce soit une fois par mois ou plusieurs fois par semaine. Elles sont divisées en périodes de travail, ou sprints, en suivant par exemple la méthode Pomodoro. Ces sprints garantissent aux participants un moment de travail efficace et les pauses leur permettent de se reposer et de socialiser. Cette manière de travailler est idéale pour briser l’isolement souvent vécu par les chercheurs et les étudiants.

Voilà! J’espère que ces habitudes vous aideront à améliorer votre productivité et à terminer vos projets d’écriture, qu’il s’agisse d’un roman, d’une thèse ou d’un article.

Avez-vous déjà testé ces manières de travailler? Avez-vous d’autres habitudes gagnantes pour écrire ou travailler efficacement? Laissez-moi un mot dans les commentaires!

Photo Coffee Shop Study par Mark Grapengater sur Flickr.